Bloc note du 15 novembre 2016

couv-aragon

Jacqueline Pétroz présente Le Paris d’Aragon d’Olivier Barbarant sur France Inter dans « Livres en poches » :
« Les éditions Alexandrines nous proposent un voyage dans la capitale à travers la biographie d’un auteur. Vient de paraître Le Paris d’Aragon. « Arrachez-moi le cœur, vous y verrez Paris » disait-il. Cette balade dans la ville nous la faisons, guidés par Olivier Barbarant, spécialiste d’Aragon, dont il a édité les Œuvres poétiques dans la Pléiade, et lui-même poète, grand poète si je peux me permettre, et c’est un plaisir ! D’abord, celui de retrouver l’écriture d’Aragon à travers des extraits, comme l’évocation, merveilleuse, du gris si particulier des toits de la capitale, et puis on redécouvre les lieux qu’Aragon aimait, comme les passages de Paris sur les grands boulevards ou le « Sébasto », ces «boutonnières de la ville », ces « trouées dans le paysage qui déclenchent l’imaginaire » comme le dit si bien Olivier Barbarant. C’est le Paris d’Apollinaire et de Soupault, parcouru des nuits durant avec André Breton. Olivier Barbarant restitue avec une certaine émotion la touchante réalité d’une main effleurant une grille ou d’une épaule s’appuyant contre une colonne. Il y a aussi la bruyante et si sympathique vie des cafés parisiens où chacun des surréalistes a refait le monde. Mais ce n’est pas que de la nostalgie. Aragon a connu aussi le Paris bousculé des années 1970-1980. Et bien, en réalité ce livre c’est Aragon vivant à travers Paris que nous suivons, avec la plume érudite et belle d’Olivier Barbarant. Petit livre mais grand moment. Et dans cette même collection on retrouve Le Paris de Dumas, de Hugo, de Cocteau et bien d’autres à paraître puisque Paris a inspiré tant d’auteurs… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *