Le Paris de Rimbaud

9,90

Rimbaud, que l’on voit toujours en adolescent de Charleville, fut aussi, de 1870 à 1873, un Parisien temporaire, soucieux de montrer ses vers et de fréquenter les milieux de la poésie nouvelle. Habitué des cafés et des cercles artistiques (les Vilains-Bonshommes, les Zutistes), il déambula dans le Paris de l’époque où il tenta de vivre, mal nourri, mal logé, et écrivit certains de ses plus étonnants poèmes.