fbpx

A propos de: génération

Bordeaux, une génération perdue

BORDEAUX Une génération perdue, par Michel Suffran (extrait) On peut écrire, à la rigueur, l’histoire d’un mouvement intellectuel, d’une « école littéraire » (le romantisme, le naturalisme, le surréalisme…). Mais, entre les écrivains appartenant à ce que j’ai naguère appelé « la génération perdue » bordelaise, il est impossible de découvrir une idéologie commune : ce furent, avant tout, des […]