A propos de: L’Aisne des écrivains

Paul Claudel à Villeneuve-sur-Fère

VILLENEUVE-SUR-FERE Cette région spéciale qu’on appelle le Tardenois… Olivier Barbarant (extrait) « La scène de ce drame est le monde » : le bel et fameux avertissement au Soulier de Satin d’un seul trait résume l’ambition d’ouverture et de totalité propre à Paul Claudel. Abouchée toujours à ce qui la déborde, et toujours s’écartelant pour embrasser l’immensité, sa […]

Champfleury à Laon

LAON Champfleury ou les souvenirs d’un Sapajou, Par Yves-Marie LUCOT (extrait) Une caricature de Charles Baudelaire montre le profil de son ami Jules Husson, dit Champfleury (1821-1889). Le nez est cassé, la chevelure hirsute et la moustache épineuse. C’est le portrait d’un rustre dont le menton galochard cavale dans les plis d’une cravate en bataille. […]

Marc Blancpain à Le Nouvion-en-Thiérache

LE NOUVION-EN THIERACHE Souvenir de Marc Blancpain Par Jean Rose (extrait) -Vous allez admirer le génie de notre Secrétaire Général ! C’est en ces termes insolites que je fus introduit pour la première fois auprès de Marc Blancpain, en son bureau haut perché de l’Alliance française. C’était au début des années soixante-dix. Le nom ne m’était […]

André Billy à Saint-Quentin

SAINT-QUENTIN Un enfant de Saint-Quentin : André Billy par Michel DÉCAUDIN (extrait)  » Je naquis à Saint-Quentin au n°1 de la rue de l’Évêché le 13 décembre 1882 « . C’est ainsi qu’André Billy commence dans La Terrasse du Luxembourg  le chapitre de ses souvenirs d’enfance. Il nous rappelle que  » si Saint-Quentin n’est pas en Flandre, […]

Alexandre Dumas à Villers-Cotterêts

VILLERS-COTTERETS L’oasis merveilleuse d’Alexandre Dumas Par Claude SCHOPPP (extrait) « Je suis né à Villers-Cotterêts, petite ville du département de l’Aisne, située sur la route de Paris à Laon, à deux cents pas de la rue de la Noue, où mourut Demoustiers, à deux lieues de la Ferté-Milon, où naquit Racine, à sept lieues de Château-Thierry, […]

Yves Gibeau à Roucy

ROUCY Yves Gibeau le pèlerin du chemin des Dames Par René COURTOIS (extrait) Yves Gibeau avait acquis la célébrité littéraire par son livre « Allons z’enfants », dont le cinéaste Boisset allait tirer un film remarquable. Cette évocation sans indulgence de la condition des « enfants de troupe » allait lui valoir une solide réputation d’antimilitariste et d’anarchiste. Aussi […]

https://www.alexandrines.fr/