fbpx

Annie Ernaux

Annie Ernaux, agrégée et professeure de lettres modernes, a passé son enfance et toute sa jeunesse en Seine-Maritime. Elle publie son premier roman, Les Armoires vides, en 1974 et reçoit dix ans plus tard le prix Renaudot pour La Place, traduit depuis en vingt-cinq langues. Récompensée en 2008 et 2009 par plusieurs prix pour Les Années, elle publie en 2011 L’Autre fille et L’Atelier noir. La même année, une anthologie intitulée Ecrire la vie paraît dans la collection « Quatro ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *