Flaubert et Du Camp en Bretagne

EN BRETAGNE

Flaubert et Du Camp, « compagnons du tour de Bretagne »
par Yvan Leclerc
(extrait)

« Le 1er mai 1847, à huit heures et demie du matin, les deux monades […] sortirent de Paris dans le but d’aller respirer à l’aise, au milieu des bruyères et des genêts, ou au bord des flots, sur les grandes plages de sable. » Ainsi commence le récit du voyage en Bretagne, qui a duré trois mois. C’est un voyage accompli et rédigé par deux corps simples qui s’agrègent pour ne former qu’un seul individu, comme les monades de Leibnitz. Le détournement d’un concept philosophique donne d’emblée le ton d’une narration où dominent l’humour et la facétie. « Compagnons du tour de Bretagne, histoire et paysage », écrit Du Camp dans ses Souvenirs littéraires, parus après la mort de son ami. La première phrase du récit détaille ce paysage, bruyères et genêts d’une part, sable et mer de l’autre. On retrouvera ces deux espaces géographiques réunis dans le titre Par les champs et par les grèves. Remarquons que les villes n’y sont pas mentionnées : c’est la nature primitive que les jeunes citadins recherchent ; ils vont à la rencontre de ces deux infinis que sont la lande et la mer. Une Bretagne sans Bretons, en quelque sorte, sauf s’ils appartiennent au passé en se survivant dans les histoires et les monuments, le plus souvent en ruines, qu’ils ont laissés.

« Respirer à l’aise », Flaubert en a besoin en cette année 1847, après les drames de l’année précédente, marquée par le double décès de son père et de sa sœur, et la retraite à Croisset où il vit entre les livres depuis ses crises nerveuses. Il avait déjà voyagé dans les Pyrénées et en Corse en 1840, puis en Italie en 1845, mais sous la garde d’adultes ou en famille. Pour la première fois, il se trouve avec un ami de son âge : « seuls, indépendants, ensemble », aime-t-il à répéter.

[…]

Extrait de l’ouvrage : Balade en Bretagne Nord, sur les pas des écrivains (c) Alexandrines, mars 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *