Paul Nizan à Nantes et Saint-Nazaire

NANTES,  SAINT-NAZAIRE

Nizan fuit à Nantes la Grosse Bertha,
par Jean-Louis Liters
(extrait)

Avant Tours, où Nizan est né en 1905, et Paris, Nantes a inauguré une rue Paul-Nizan, en hommage à l’écrivain engagé. Cette nouvelle artère, à proximité de la place de la République et de la gare de l’État, a été gagnée sur un délaissé de voie SNCF, comme pour mieux souligner l’attachement de Nizan à la vie de cheminot et au prolétariat.

Le premier long séjour de Paul Nizan à Nantes date de 1918.

L’année précédente, la porte d’un cours de latin de la cinquième du lycée Henri-IV à Paris s’était ouverte sur un nouvel élève, Paul Nizan, avec « ses lunettes de fer, son cache-nez, son nez un peu busqué, son air de poussin frileux », comme le relate Jean-Paul Sartre dans Les Mots. Pierre Nizan, son père, ingénieur des chemins de fer, rendu responsable de malformations dans la fabrication d’obus, était muté à Paris. Paul quittait ainsi Périgueux en cours d’année, comme au printemps 1918 il fuira Paris.

Parce que la capitale est soumise au bombardement allemand de la fameuse Grosse Bertha, le jeune Paul est alors envoyé chez ses grands-parents maternels à Nantes, 9 rue Gabriel-Luneau ; son grand-père, Paul Métour, est employé des chemins de fer. Le 20 avril 1918, le réfugié est alors inscrit dans la classe de quatrième au petit lycée (lycée Jules-Verne), annexe du lycée public de la ville (lycée Clemenceau). Comme dix-sept autres jeunes Parisiens, il termine son année scolaire au lycée de Nantes et participe aux compositions trimestrielles. Meilleur dans les humanités qu’en mathématiques, il se distingue en version latine et en thème latin et est cité à la distribution des prix. Le nom de Paul Nizan, mort au combat dès mai 1940, figure aussi aujourd’hui dans le parloir du lycée Clemenceau sur les tables mémoriales de la Seconde Guerre mondiale.

[…]

 

Extrait de l’ouvrage : Balade en Loire-Atlantique, sur les pas des écrivains (c) Alexandrines, février 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *