Nice-Tobias Smollett

Tobias Smollett, et le tourisme à Nice au XVIIIe siècle

par Jean-Marc Laugier

 

Peu d’Anglais savent que c’est un Ecossais, Tobias Smollett qui est le véritable « inventeur » du tourisme anglo-saxon à Nice. Étonnant Smollett, né en Ecosse en 1721, aide chirurgien à 19 ans puis médecin qui, une fois son diplôme en poche, n’exercera jamais. Il resta pauvre et méconnu jusqu’à la parution à Londres en 1748 de son premier roman Roderick Random. Il se rendit alors en France et écrivit en un seul jet le roman d’aventures comiques, Peregrine Pickle qui obtint un succès important et fut traduit en français.

À son retour, il épouse Anne Lascelle, s’occupe de politique, écrit des satires, un opéra, vit désormais de sa plume, rédige en 14 mois une histoire de l’Angleterre en 11 volumes, poursuit divers procès que lui intentent les personnages politiques qu’il malmène… Critique, acerbe, polémiste, batailleur, il réclame, juste avant de se battre en duel, des « pistols for two and coffin for one ».

En 1762, il est condamné à trois mois de prison pour diffamation. Sorti de sa cellule, il se lance dans le journalisme, mais perd une fille chérie de 15 ans…

 

Extrait de l’ouvrage : Balade à Nice, sur les pas des écrivains (c) Alexandrines, avril 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *