BESSENS

Pierre Gamarra, un occitan frère des hommes,
par Claude Sicard

Je suis toujours ce gamin qui comptait les petits cailloux des trottoirs de Montauban,
ou qui nageait dans la Garonne et qui adorait les chansons occitanes...

(extrait)


Pierre Gamarra (1919-2009), parlant de son Occitanie natale, affirmait : « J’emporte ce pays sous mes semelles avec chaque matin recommencé[i]. » Et lorsque l’Académie de Montauban l’a reçu, en avril 1998, il lui a offert le poème intitulé « Ma mère et Don Quichotte », qu’il venait de composer, dans sa chère maison de Bessens en Tarn-et-Garonne :

« Cette terre est ancienne et cette rose est fraîche,

ces lilas, je les ai cueillis avec mes yeux d’enfant,

Et cette jeune fille au bord du Tarn, qui chante

et qui rêve d’un prince dans un château de maïs et de blé,

c’est ma mère [...]. »

Ce jour-là comme en toute occasion, il soulignait non seulement sa fidélité à ce pays, dont témoigne la majeure partie de son œuvre, mais combien tout son être en était pétri. Nul mieux que lui n’a dit avec autant de ferveur les enseignements de cette terre où, né à Toulouse, il avait grandi et mûri, « cette terre fertile et riche de sagesse, cette terre de liberté, de résistance et de courage, mais aussi [cette] terre de paix[ii]... » Incontestablement c’est de sa mère que Pierre Gamarra tient ses racines, ancrées dans « une Occitanie qui va, [disait-il], de la Lozère au Toulousain et au Quercy ». Du côté paternel, le sang est plus mêlé, puisque l’on y trouve du basque espagnol, de l’italien et de l’allemand. C’est que la famille Gamarra vivait dans un cirque, dirigé par le grand-père : sa grand-mère y était écuyère de voltige et ses oncles clowns et dresseurs d’animaux... D’où, chez lui, cette extrême sensibilité au décor, à l’atmosphère, au parfum, à la lumière du Midi, cette volonté d’en comprendre l’âme et, tout à la fois, cette imagination qui l’ouvre à d’autres horizons, vers d’autres destinées que ses personnages du terroir : c’est ainsi que l’instituteur rural préparé par ses années d’École normale primaire s’est mué, les bouleversements de la drôle de guerre et la Résistance aidant, en un poète, romancier, journaliste vivant en région parisienne, membre pendant quelque cinquante ans du comité de rédaction de la revue Europe...

[…]

 

Extrait de l'ouvrage : Balade en Midi-Pyrénées, sur les pas des écrivains (c) Alexandrines, mars 2011.


AccueilAccueil

Panier

Aucun livre

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Carte

Rechercher

Bloc-notes

Les éditions Alexandrines vous souhaitent une très belle année 2016 ! Une nouvelle année pour découvrir de grands textes et auteurs majeurs. Meilleurs voeux à tous .

 

En exclusivité, nous vous proposons sur notre site Internet, Le Paris de Molière, de Jacqueline Razgonnikoff, véritable déambulation dans le Paris du 17e siècle, et Le Paris surréaliste de Gilles Plazy, dans lequel vous découvrirez les aventures surprenantes des surréalistes autour d'André Breton, Soupault, Aragon et tant d'autres... Ces deux titres sont à parution en librairie le 24 mars 2016.


Pour Vanity Fair, Le Paris de Sagan d'Alain Vircondelet est l'un des livres à ne pas manquer lorsqu'on est un amoureux de Paris.

 

Le Paris Gai de Robert Olorenshaw vient de paraître. Vous pouvez le retrouver dans toutes les librairies ou sur notre site Internet.

 

 

Et retrouvez sur notre site ou en librairie les autres titres de la collection Le Paris des écrivains avec le Paris de Duras d'Alain Vircondelet, le Paris de Prévert de Danièle Gasiglia-Laster, le Paris de Dumas de Claude Schopp, le Paris de Cocteau de Dominique Marny,le Paris de Modiano de Béatrice Commengé et Le Paris de Sartre et Beauvoir de Pascale Fautrier, Le Paris de Sagan d'Alain Vircondelet et Le Paris de Proust de Michel Erman.

 

Retrouvez-nous sur notre page Facebook et sur Twitter. Vous pourrez y suivre toute l'actualité de nos éditions, des écrivains et des lieux qu'ils ont marqués de leur empreinte !

 

Les ouvrages de la collection "Les écrivains vagabondent" au format numérique ! 12 « e-biographies » sont disponibles au format e-pub, à 2,99 euros. Les meilleurs spécialistes de Cocteau, Colette, Daudet, Dumas, Gide, Hugo, Maupassant, Prévert, Racine, Sand, Verne, Zola, vous racontent leurs vagabondages.

Retrouvez nos titres en vente sur le site Immatériel

ou en tapant "Editions Alexandrines Ebook" sur les principaux sites de vente de livres numériques.


Mots-Clés

tourisme littéraire guide littéraire voyages en régions france des écrivains écrivains paris Victor Hugo Alexandre Dumas André Gide Colette Aragon guide Guy de Maupassant Gustave Flaubert Jules Michelet Jean Racine Prévert Jules Verne littérature de voyage Jean Cocteau Balzac Julien Gracq Amiens La Ferté-Milon Roland Dorgelès Montaigne George Sand Uzès Modiano Arcachon Arthur Rimbaud vircondelet Mac Orlan Honoré de Balzac Marseille Dieppe La Roque-Baignard Bordeaux Claude Duneton Claude Schopp Nîmes Annie Ernaux Apollinaire Antonin Artaud Maurice de Guérin Françoise Sagan André Breton Térèse Bonte Sainte-Beuve Sand Simone de Beauvoir Cocteau Normandie Marcel Proust Pierrette Fleutiaux Brest Henri Heinemann Rouen Alphonse Daudet Jean Paulhan François Mauriac Paul Verlaine Saint-Exupéry Pierre Loti Maxence Van der Meersch Louis Aragon Proust Sylvie Delaigue-Moins Villeparisis Villers-Cotterêts Noyon Paul Froment Edmond Railhac Michel Le Bris René Fregni Mérimée Jean Anouilh Berry Jacques Rivière Aunay-sur-Odon Frédérick Tristan Charles de Gaulle vallée de la Creuse Jean-Louis Bailly Jean Giraudoux Blaise Cendrars Marcelle Tinayre Erich Maria Remarque Arnaud Laster Jehan Le Povremoyne Colette Comba Raymond Lasserre Jean Ristat Segalen Pierre Vidal-Naquet Cherbourg Nouvion-en-Thiérache Sagan Clermont Yves Bonnefoy Blan Combourg Mona Ozouf J. Chardonne Camargue Éragny-sur-Oise Descartes Raymond Guérin Trouville Gailly de Taurines Christel Boucher Georges-Emmanuel Clancier Alain Nicolas André-Guy Couturier Haute-Goulaine Bort-Les-Orgues Anatole France Annette Bourrut-Lacouture Bernardin de Saint-Pierre Lucien Suel